25 10 / 2013

Edwin Jeans Japan - une tranche de Japon.

06 5 / 2013

Et voici une petite vidéo qui résume nos 15j au pays du soleil levant :)

Réal & montage Nini, au son Jupiter “Saké” (Kitsuné)

29 4 / 2013

Jour 13-14 Yoyogi park, Harajuku, Asakusa, Senso-ji temple

Ce dimanche petit tour au parc Yoyogi dans le quartier d’Harajuku pour un bain de foule en ce premier jour de Golden Week (la semaine de vacances des japonais). Au menu des musiciens, quelques looks ambiance cosplay mais surtout l’occasion de promener son chien en habit dans sa poussette. Grosse halu sur le culte que les tokioïtes vouent à leurs chiens. Le soir excellent dîner chez des amis français installés au Japon. Un grand merci à Pascale et Cedric pour leur chaleureux accueil et le très bon Nabé (genre de fondue japonaise à base de légumes et de viande). On reviendra :) Pour nos deux derniers jours on s’installe dans le quartier d’Asakusa, non loin de la Sky tree et de la fameuse “golden shit” (comme la nomme les japonais), la crotte d’or du designer français Philippe Stark pour les locaux de la marque Asahi. Une jolie tâche dans le quartier. Dernières heures pour finir notre shopping et un dernier temple dans la foulée (Senso-ji temple). Demain départ tôt pour l’aéroport. Les vacances se terminent. On repart certes épuisées mais la tête plein de jolis souvenirs.

27 4 / 2013

Jour 12 Île de Miyajima (préfecture d’Hiroshima)

Départ pour l’île de Miyajima au large d’Hiroshima (10m en ferry) pour découvrir cette île sacrée et son célèbre Torii flottant, un des sites les plus connus du Japon, classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Ce grand Torii marque l’entrée du sanctuaire d’Itsukushima. Selon les marées on peut le voir flottant dans l’eau ou à sec à marée basse (et s’y rendre à pied pour y déposer un pièce de monnaie sur un de ses poteaux et faire un vœu). Plusieurs autres temples et sanctuaires jalonnent l’île. On a visité les plus importants dont le grand sanctuaire d’Itsukushima construit sur pilotis et qui fait face au grand Torii, mais aussi la pagode Goju no to, haute de 4 étages et une plus petite Tahoto (1 étage). Seule la berge et quelques rues derrières sont habitées, tout le reste de l’île est maintenu à l’état sauvage et couvert d’une forêt vierge. La faune et la flore y sont protégées (on y interdit d’abattre les arbres). L’île n’abrite ni cimetières ni maternités puisqu’on y interdit de mourir et de naître. Des biches vivent en liberté et sillonnent les rues commerçantes à la chasse de nourriture (et ne manquent pas d’alpaguer les touristes qui pique-nique - on en a fait les frais en mode Manu et ses chips harcelée par une biche et un corbeau et Nini planquée sur la plage pour finir sa salade). Parmi les spécialités culinaires de l’île : les huîtres (chaudes, grillées au barbecue) et les Manjû des gâteaux à l’érable de Miyajima. Demain retour très tôt en train vers Tokyo pour la fin de notre voyage. Le temps de faire quelques derniers achats mais surtout d’aller voir les cosplayers d’Harajuku.

26 4 / 2013

Jour 11 Osaka Castle, Hiroshima

On quitte notre hôtel Mickey dans notre superbe métro très discret aux couleurs des Universal studios pour une dernière visite à Osaka avant de prendre la route pour Hiroshima. On part donc visiter le Château d’Osaka, majestueuse forteresse située au milieu d’un plan d’eau, qui domine la ville du haut de ces 10 étages. Ce château n’est qu’une copie de l’original achevé en 1586 par Hideyoshi. Il a été reconstruit (en plus petit) en 1931 après avoir été détruit à de multiples reprises : lors des guerres du Shogunat en 1615, par la foudre et un incendie en 1868. C’est aujourd’hui un musée moderne qui retrace l’histoire d’Osaka. Le dernier étage du château offre une vue splendide sur la ville. Fin de journée, départ pour Hiroshima nouvelle étape de notre voyage, notamment pour la visite de l’île de Miyajima.

25 4 / 2013

Jour 11 

Kyoto Chion-in temple, Osaka Aquarium, Dotonbori

On quitte notre guest house de Kyoto pour une dernière visite de temple avant de prendre le train direction Osaka. Le temple Chion-in célébrait ce matin différentes cérémonies, dont une cérémonie du thé dans ses jardins (cérémonie privée, on n’a pas pu y accéder). Seul point d’intérêt : la cloche, qui fait partie des plus grandes du Japon, le temple principal étant en rénovation jusqu’en mars 2019. Vers midi départ pour Osaka (20mn en shinkansen - rapide) puis arrivée dans notre superbe hôtel Mickey (on lui donne ce petit nom car il est situé au pied des Universal Studio, donc un look et une ambiance à la Disneyland). Ça fait quand même du bien de retrouver tout le confort d’un vrai resort après nos petites guest house. Le temps de poser les valises et de faire le check-in puis on repart direction l’aquarium d’Osaka, depuis l’hôtel en ferry. 10mn de traversée et on nous dépose devant l’aquarium. 3h de visite dans un des plus grands aquarium du monde. Top. En fin de journée on attrape un métro pour aller manger des takoyakis dans le quartier de Dotonbori dans le centre d’Osaka. Rues piétonnes, restaurants, boutiques et vendeurs de takoyakis (beignets de poulpes), et surtout beaucoup de monde, on se serait cru à Tokyo. Une ballade bien sympa avec un petit canal qui traverse le quartier. Une petite Venise d’un genre plus éclectique.

24 4 / 2013

Jour 10 - Kyoto Nishiki Food Market

Jour de pluie (intense) à Kyoto, l’occasion de se promener dans les allées du marché couvert à la découverte des spécialités du coin. Beaucoup de poulpes, crabes, crustacés et autres monstres marins de toutes sortes, présentés même quelques fois sous forme de friandises (montés sur des bâtonnets de sucette). Les étalages du marché sont extrêmement bien agencés. Ça ferait presque envie…de loin. Autant vous le dire de suite, on n’a pas testé… Même si Nini se serait laissée tenter (le midi en revanche j’ai testé le burger Teryaki au McDo - sauce soja, très bon). Une chose est sûre c’est que les japonais en raffolent. Même en milieu de journée un jour de semaine les allées du marché ne désemplissent pas. 3h passées dehors à arpenter les rues commerçantes (heureusement couvertes), la pluie n’a pas cessé une seule seconde. Retour à la guesthouse trempées des pieds à la tête.

23 4 / 2013

Jour 9 - Kyoto Fushimi-inari shrine, temple To-ji et château de Nijo

On démarre la journée par la découverte d’un chemin forestier de 4km de long parsemés de 30 000 Tori rouges (ces portes qui caractérisent l’entrée des temples shintoïstes). Une jolie découverte et de belles photos en perspectives. On poursuit par la visite du temple bouddhiste de To-ji et sa pagode de 5 étages (57m) la plus grande du Japon. Dans les jardins un grand bassin avec des carpes Koi colorées. Puis la journée se termine par la visite du château de Nijo, symbole du pouvoir et des richesses de l’ère des shoguns. Les salles intérieures et leurs portes coulissantes sont ornées de peintures de l’époque (représentant majoritairement des paysages, faune et flore) et le sol craque en laissant échapper un crissement attribué à un son de rossignol, sensé prévenir de l’arrivée des intrus. Dans les jardins du château on a pu apprécier les derniers cerisiers en fleurs :)

22 4 / 2013

Jour 8 Kyoto Kinkaku-ji le pavillon d’or, le temple et les jardins du Ryoen-ji, Ginkaku-ji le pavillon d’argent et le chemin de la philosophie.

Départ matinal pour un petit tour dans le nord-ouest de Kyoto pour visiter le fameux temple d’or. Le Kinkaku-ji est un des monuments les plus célèbres du Japon et l’on comprend lorsque l’on arrive sur le site. Nous sommes allées “méditer” dans les jardins du Ryoen-ji : splendide en cette journée ensoleillée.

Une promenade dans le pavillon d’argent : Ginkaku-ji , un pavillon cousin de celui visité le matin, mais celui est pourvu de jardins japonais digne des plus belles cartes postales.

Le reste de l’après-midi fut bucolique avec une balade sur le chemin de la philosophie.

21 4 / 2013

Jour 7 Kyoto quartier de Gion, Kiyomizu Temple, Yasaka Shrine, Nishiki Food Market

Premier jour à Kyoto et visite du quartier de Gion et de ses temples, sanctuaires et pagodes. Les rues piétonnes sont étroites et chargées d’échoppes et magasins en tout genre. On y a vu très peu de touristes étrangers mais essentiellement des japonais, souvent en habits traditionnels (habits du dimanche?). Kiyumizu temple, temple bouddhiste, est situé sur les hauteurs de Gion et offre un panorama sur tout Kyoto. Nous poursuivons notre tour par la visite d’un sanctuaire Shintoïste, Yasaka Shrine, et ses toits décorés de lanternes. A la sortie du temple on n’a pas résisté à l’envie de goûter les célèbres beignets de poulpes takoyakis (surtout Manu), bons mais très très chauds. Dans l’après-midi petit tour dans les rues commerçantes et notamment le Nishiki food Market, marché couvert dans lequel Nini a pu trouver ses couteaux, qu’elle a fait graver à son nom. Joli souvenir.